Résultats d’examens 2/2

Cette semaine à quelque peu modifié le semblant d’ordre établi. Avec l’échographie programmée mercredi dernier et les résultats associés d’une part. Mais aussi avec l’arrivée des Ecarlates, après un « cycle » de 96 jours.

Pas plus longues, pas plus abondantes (tu en as de la chance d’avoir tous ces détails!) mais un peu plus douloureuses. Lily a ressorti sa bouillotte, ça ne lui était pas arrivé depuis longtemps.

Pour la partie échographie, Lily arrive dans la salle et fait la connaissance d’un vieux doc à l’allure sympathique, mais finalement aussi froid que le gel utilisé. Il annonce assez vite la couleur : « si je ne dit rien, c’est qu’il n’y a rien à dire ». Il est par ailleurs assez doux dans ses gestes, alors Lily prie pour qu’il se taise encore longtemps.

Il lui faut tout de même poser quelques questions : « vous avez un DIU? », « vous avez un genre de tampon, non ? » euh… une Cup en fait. Le vieux doc ne bronche pas, il a du voir bien des objets étranges dans les corps des personnes examinées.

Après un premier aperçu pour par la voie classique, Lily se voit offrir sa première écho-endo pour partir à la découverte de ses ovaires. Le vieux doc est toujours doux, et froid, et muet. Lily essaye de se décontracter ce qui est facilité par sa vessie fraîchement vidée.

Mais le vieux doc finit par parler, Lily serre les dents. « Il y a quand même pas mal de follicules sur l’ovaire droit, pas forcément normal pour cette période du cycle mais pas alarmant non plus ». Hum, pour tout t’avouer c’est un peu ce que craignait Lily… « Même chose à gauche, mais un peu moins de follicules ».

Le vieux doc remballe son matériel, Lily remballe ses affaires en tachant de contrôler sa nervosité. Elle file à l’accueil dans l’espoir d’obtenir le compte rendu immédiatement. Il lui faudra attendre 2 jours pour récupérer les résultats, le temps d’imprimer les magnifiques clichés de son DIU et de libérer du temps pour repasser au centre de radiologie.

En partant du centre, Lily était plutôt soulagée, le vieux doc avait bien modéré ses propos, elle était plutôt sereine. L’arrivée des Ecarlates quelques jours plus tôt lui donnait confiance dans les résultats à venir. Elle s’est dit que ce cycle bouleversé avait peut-être pour cause les récents soucis qu’avait eu son Papa, bien qu’elle n’ait pas eu l’impression d’avoir été affectée par ça.

En récupérant l’enveloppe de la révélation, Lily était si fébrile qu’elle a déchiré à grand coup de clé de voiture la pochette qui n’était pas fermée. Elle a regardé amusée, la photo de son DIU, puis plus méfiante, les clichés de ses ovaires. Le compte-rendu à fait le reste :

Présence d’une dizaine de follicules sur chaque ovaire, pouvant évoquer un syndrome des Ovaires Micro PolyKystique, mais à minima.

OMPK…

A minima…