Ma préparation à l’allaitement

Tout comme pour l’accouchement, j’essaye de me préparer à cette autre étape de notre future vie à trois : l’allaitement. Je me met un peu la pression sur le sujet, il faut l’avouer. J’ai lu tellement de témoignages de foirage sur le sujet que je me suis dit qu’il ne fallait pas que ça m’arrive. Autant pour l’accouchement on ne maîtrise pas tout, autant là, j’ai l’impression que plus on est documenté mieux ça se passe. J’ai donc adopté la même stratégie : me procurer les bons outils et bien m’informer.

LansinohCrème à la lanoline

Ça a été mon premier achat, celui qui m’a semblé le plus important. En effet, d’après tout ce que j’ai pu lire, l’allaitement est le plus souvent abandonné à cause de douleurs. Certes, c’est la position du bébé qui évitera les crevasses, mais si jamais ça arrive ou si les débuts sont sensibles malgré une bonne position, j’aurai sous la main de quoi soulager ces désagréments. J’aurai aussi pu investir dans des bouts de sein en silicone, et éventuellement des coquilles, mais je veux croire que je pourrai m’en passer. Je n’ai pas spécialement envie d’investir dans ce genre d’accessoire si tout ce passe bien (croisons les doigts) et il sera toujours temps d’envoyer le Crapaud en mission pour en acheter si besoin.

Coussinets d’allaitementCoussinets allaitement

Mon côté écolo-anti-gaspi m’a d’abord orientée vers les coussinets lavables. J’en ai commandé 6 paires sur le site Les tendances d’Emma, en même temps que les cotons lavables pour nettoyer la peau délicate de l’Héritier. Seulement 6 pas plus, parce que malgré tout, le prix est assez prohibitif. Après prise de renseignements auprès d’allaitantes je me suis rendu compte que ça allait vraiment faire juste, surtout pour les premiers temps. J’ai donc aussi acheté des coussinets jetables, que je compte utiliser au début et surtout à la maternité, sans avoir à manquer si je trempe 8 paires de coussinet par jour. D’autant que je n’ai toujours pas reçu ma commande de coussinets et cotons lavables et que si jamais j’ai à partir à la maternité cette nuit (on a le droit de rêver) j’aurais au moins quelque chose m’évitant de mouiller tous les soutien-gorge de ma valise en 3 heures.

Tisane allaitementTisane d’allaitement

Alors autant j’adore les tisanes en temps normal, autant celle-là elle me fait peur. J’en ai pris quand même en sachant que ça pouvait bien aider, surtout lors des pics de croissance ou pour lancer la lactation au début, mais le fenouil c’est vraiment pas mon truc. Je déteste les goûts anisés alors je pense que cette boisson tiendra plus du médicament dégueu mais qu’il faut bien prendre, que du petit moment détente, le soir devant la télé en pilou-pilou. Je n’ai même as eu le courage de goûter pour le moment, je réserve ces tisanes aux cas d’extrême urgence.

Guide allaitementEt un peu de lecture

Peut- être pas le meilleur guide sur le sujet, mais qui à le double avantage d’être un bon résumé de tout ce que j’ai pu lire sur le site de la Leche League (si jamais j’ai un trou de mémoire ou un gros doute) et d’être gratuit. Je l’ai récupéré sur le stand du lactarium lors du Salon Baby (ouais, je suis une vraie dinde de compèt’!) et rapidement glissé dans ma valise pour le potasser à la maternité. J’en ai aussi profité pour prendre des infos sur le don de lait, que j’espère pouvoir faire si tout ce passe bien (à défaut de faire le don du sang du cordon, que ne pratique pas ma maternité, malheureusement).

.

Tous ces petits outils me rassurent, c’est un peu comme des grigris auxquels je pourrai me raccrocher en cas de doute ou si les choses ne se passent pas aussi naturellement qu’elles devraient. Comme pour la préparation à l’accouchement, ça m’aide aussi à me sentir active et à avoir l’impression de maîtriser la situation (vaste utopie…). J’ai bien sûr aussi investi dans des soutien-gorge adaptées, quelques hauts pratiques et des pyjamas/nuisettes boutonnées sur le devant, ainsi qu’un coussin d’allaitement (qui me sert actuellement à trouver une position confortable acceptable pour dormir). Donc l’allaitement, un bon plan financier? Pour le moment pas vraiment… ce que j’ai économisé en biberons je l’ai largement dépensé ailleurs! Si économies il y a, ça sera sur le lait, mais ce n’est de toute façon pas ce qui me fait faire le choix de l’allaitement.