Ma préparation à l’allaitement

Tout comme pour l’accouchement, j’essaye de me préparer à cette autre étape de notre future vie à trois : l’allaitement. Je me met un peu la pression sur le sujet, il faut l’avouer. J’ai lu tellement de témoignages de foirage sur le sujet que je me suis dit qu’il ne fallait pas que ça m’arrive. Autant pour l’accouchement on ne maîtrise pas tout, autant là, j’ai l’impression que plus on est documenté mieux ça se passe. J’ai donc adopté la même stratégie : me procurer les bons outils et bien m’informer.

LansinohCrème à la lanoline

Ça a été mon premier achat, celui qui m’a semblé le plus important. En effet, d’après tout ce que j’ai pu lire, l’allaitement est le plus souvent abandonné à cause de douleurs. Certes, c’est la position du bébé qui évitera les crevasses, mais si jamais ça arrive ou si les débuts sont sensibles malgré une bonne position, j’aurai sous la main de quoi soulager ces désagréments. J’aurai aussi pu investir dans des bouts de sein en silicone, et éventuellement des coquilles, mais je veux croire que je pourrai m’en passer. Je n’ai pas spécialement envie d’investir dans ce genre d’accessoire si tout ce passe bien (croisons les doigts) et il sera toujours temps d’envoyer le Crapaud en mission pour en acheter si besoin.

Coussinets d’allaitementCoussinets allaitement

Mon côté écolo-anti-gaspi m’a d’abord orientée vers les coussinets lavables. J’en ai commandé 6 paires sur le site Les tendances d’Emma, en même temps que les cotons lavables pour nettoyer la peau délicate de l’Héritier. Seulement 6 pas plus, parce que malgré tout, le prix est assez prohibitif. Après prise de renseignements auprès d’allaitantes je me suis rendu compte que ça allait vraiment faire juste, surtout pour les premiers temps. J’ai donc aussi acheté des coussinets jetables, que je compte utiliser au début et surtout à la maternité, sans avoir à manquer si je trempe 8 paires de coussinet par jour. D’autant que je n’ai toujours pas reçu ma commande de coussinets et cotons lavables et que si jamais j’ai à partir à la maternité cette nuit (on a le droit de rêver) j’aurais au moins quelque chose m’évitant de mouiller tous les soutien-gorge de ma valise en 3 heures.

Tisane allaitementTisane d’allaitement

Alors autant j’adore les tisanes en temps normal, autant celle-là elle me fait peur. J’en ai pris quand même en sachant que ça pouvait bien aider, surtout lors des pics de croissance ou pour lancer la lactation au début, mais le fenouil c’est vraiment pas mon truc. Je déteste les goûts anisés alors je pense que cette boisson tiendra plus du médicament dégueu mais qu’il faut bien prendre, que du petit moment détente, le soir devant la télé en pilou-pilou. Je n’ai même as eu le courage de goûter pour le moment, je réserve ces tisanes aux cas d’extrême urgence.

Guide allaitementEt un peu de lecture

Peut- être pas le meilleur guide sur le sujet, mais qui à le double avantage d’être un bon résumé de tout ce que j’ai pu lire sur le site de la Leche League (si jamais j’ai un trou de mémoire ou un gros doute) et d’être gratuit. Je l’ai récupéré sur le stand du lactarium lors du Salon Baby (ouais, je suis une vraie dinde de compèt’!) et rapidement glissé dans ma valise pour le potasser à la maternité. J’en ai aussi profité pour prendre des infos sur le don de lait, que j’espère pouvoir faire si tout ce passe bien (à défaut de faire le don du sang du cordon, que ne pratique pas ma maternité, malheureusement).

.

Tous ces petits outils me rassurent, c’est un peu comme des grigris auxquels je pourrai me raccrocher en cas de doute ou si les choses ne se passent pas aussi naturellement qu’elles devraient. Comme pour la préparation à l’accouchement, ça m’aide aussi à me sentir active et à avoir l’impression de maîtriser la situation (vaste utopie…). J’ai bien sûr aussi investi dans des soutien-gorge adaptées, quelques hauts pratiques et des pyjamas/nuisettes boutonnées sur le devant, ainsi qu’un coussin d’allaitement (qui me sert actuellement à trouver une position confortable acceptable pour dormir). Donc l’allaitement, un bon plan financier? Pour le moment pas vraiment… ce que j’ai économisé en biberons je l’ai largement dépensé ailleurs! Si économies il y a, ça sera sur le lait, mais ce n’est de toute façon pas ce qui me fait faire le choix de l’allaitement.

25 réflexions sur “Ma préparation à l’allaitement

  1. Tu peux aussi prévoir des bout de sein en silicone qui peuvent faciliter la prise au sein de bébé et t’apporter du confort en cas de crevasse ou autre. Surtout lors de ton séjour à la maternité n’hésite pas à demander conseil au puéricultrice !!! Fais toi confiance et si ça va pas un coup de mou un doute tu en parles à un pro à ton chéri mais ne garde rien pour toi!
    Le plus dur dans l’allaitement c’est le démarrage et le premier mois il faut se donner du temps pour trouver son rythme.
    Des bisous et du courage

    • C’est un peu ce qui m’inquiète le manque de soutien… Le Crapaud est totalement pour mais autour de moi je ne connais personne qui ait allaité, alors j’ai un peu peur d’être confrontée à des jugements, et beaucoup, beaucoup de conseils foireux! Pendant le séjour à la maternité ça devrait aller, ils ont l’air d’être au point sur le sujet 😉

      • Tu as déjà le plus important des soutiens ton homme. Si tu as besoin de conseils tournent toi vers la sage femme la PMI. Ne tient pas compte des conseils des autres tu dois te faire confiance , prendre le temps de mettre ton allaitement en place. Protégé toi du jugements des autres et met les choses au clair avec ceux qui pourrait te juger c’est TON choix d’allaiter ton enfant et on te dois de le respecter.
        Des bisous

  2. Se faire confiance est bien le plus important et surtout bien t’entourer. Renseigne toi si à la mater, il y a une consultante en lactation diplômée pour ton séjour à la mater et après. Tu peux aussi regarder si dans ton secteur, il y a des réunions de la leche league, tu peux même y aller avant d’avoir accoucher.
    Je te souhaite une belle rencontre et de beaux moments lactés avec ton héritier 😉😀

    • Les consultantes en lactation c’est une bonne piste en effet. Je sais qu’il y’en a vers chez moi alors je n’hésiterais pas à les contacter si je suis perdue. J’attends beaucoup de ces moments, j’espère que ça se passera bien…

      • C’est plus qu’une bonne piste. Très souvent les personnels de maternité ne sont pas formés correctement. Et en cas de pepins, il est important d’être bien conseillé sous peine de mettre en péril ton allaitement.
        Si tu as besoin n’hésite pas !

  3. L’allaitement (et ses galères) je suis en plein dedans. Si je pouvais recommencer, je ne dépenserais rien en accessoires. Pour moi la seule dépense qui a valu le coup, c’est ma consultation avec une conseillère IBCLC. Si j’avais su j’aurais pris RDV dès la salle d’accouchement. Un conseil : fais-bien vérifier que ton bébé n’a pas un frein de langue court (même un tout petit peu, et surtout si un tout petit peu, car un pédiatre peut se dire que ça ne gènera pas le bébé mais toi ça peut te faire très mal). Et la Lansinoh c’est bien mais ça ne fait que cicatriser. Il y a des solutions naturelles avec en plus des propriétés antiseptiques et antifongiques (et moins chères), comme l’huile de coco ou l’extrait de pépins de pamplemousse. La tisane Weleda si tu ne l’aimes pas ne te force pas, à part donner un goût appétent à ton lait et te faire du bien à la digestion ça n’a aucun effet miraculeux. Ton corps est fait pour allaiter et faire face aux pics de croissance. La seule chose qui augmente la lactation c’est de stimuler donc fais toi bien prescrire un tire-lait pour créer des tétées si il le faut mais avec un bébé et une maman en bonne santé tu ne devrais pas en avoir besoin. En fait le plus important c’est de croire en toi et en ton bébé, et de prendre du temps rien que pour vous 2 (ne pas te cloîtrer avec lui mais expliquer aux gens qu’au début tu es disponible surtout pour ton bébé).

    • Je ne connaissais pas IBCLC, merci pour l’info 😉
      Le frein de la langue c’est sur que je vais demander à ce qu’on le vérifie, et plutôt 2 fois qu’une! J’ai eu assez de soucis avec le mien qui était trop court et a entraîné une mauvaise position de la langue dans la bouche, un déplacement des dents et une accentuation de ma malformation de la mâchoire!! Alors l’Héritier sera checké sur ce point!
      C’est sur que c’est la confiance qui fait tout… et bien s’entourer aussi.

  4. Tu as bien fais de ne pas investir dans des embouts en silicone car si tu peux t’en passer c’est mieux.
    Les embouts limitent la stimulation de ton mamelon et fatigue plus bébé qui a des tétés moins efficace.
    Pour les coquilles ça irrite souvent un peu le sein et surtout la « pression » que ça exerce surstimule ton sein.
    Si crevasses il y a (certes la position de bébé joue mais après il y a aussi la partie inhérente à ta peau que tu maîtrises pas) cette crème est très bien (ce qui est efficace c’est la lanoline quelques soit la marque). Mais un truc tout « con » que tu as à portée de main c’est… Du lait justement. C’est riche en anti-corps et un corps gras parfait pour le cicatrisation. En fin de tétée hésite pas à faire « sortir » une goutte de plus et à l’étaler sur ton mamelon. Et si tu peux la nuit laisse un peu tes seins à l’air libre ça aide à cicatriser aussi.

    Autre astuce nature et pas très cher c’est les feuilles de chou. (Encore plus efficace si tu les mets un peu au congelo).

    Enfin j’étais en train de regarder les kit des tendances d’Emma alors je serai ravie d’avoir ton retour après usage, hésite pas… Je pense pas avoir la « foi » de me mettre aux couches lavables mais les lingettes je trouve ça pas mal.
    Comme produit tu as choisi le liniment? Si oui un conseil sur la marque?

    Bisous.

    • Le lait fonctionne bien quand on reste les seins à l’air, mais comme c’est sucré ça fait parfois coller le téton au tissu quand on est habillée et là… aïe.

      Et en effet les bouts de sein c’est le maaaal, mon bébé ne sait plus téter sans me pincer depuis que j’en ai utilisé. De manière générale les accessoires censés nous aider ne nous aident pas du tout… sauf pathologie notre corps est fait pour ça, le reste est… accessoire justement.

      • On peut faire des compresses de lait maternel. On imbibe une compresse de lait maternel, on met sur le sein et on ferme avec du film étirable… à renouveler toutes les heures. Mais gageons qu’il n’y aura pas de crevasse 😉

    • J’ai lu ce truc des feuilles de chou aussi, ça m’a beaucoup étonnée mais pourquoi pas! Et la goutte de lait peut-être une bonne option aussi, après séchage 😉
      Je ne me mettrais pas aux couches lavables non plus, même si j’y ai beaucoup réfléchi. L’imposer à la nounou me parait impossible et les utiliser qu’à la maison, pas très rentable. On a opté pour les couches « écolo » de la marque Naty pour le moment, à tester. Les lingettes lavables ça me semble le bon compromis. J’ai déjà les cotons à démaquiller lavable pour moi et je suis convaincue, alors pour les fesses de bébé ça peut pas être mal. J’ai juste pris les cotons pour le visage pour l’instant, j’attends de tester si le liniment part bien en machine (parce que c’est quand même hyper gras et je veux pas que ça pourrisse tout le reste du linge) pour commander les lingettes. Je ferais surement un retour sur ces produits 😉

      • Le liniment et la lanoline tachent. Ca ne tache pas les autres vetements mais les lingettes et les coussinets (et éventuellement soutifs et hauts en contact avec les seins) restent tachés si ils ne sont pas lavés à chaud. Il vaut mieux les mettre dans une machine à chaud ou les faire bouillir à part. Mais ce qui tache encore plus ce sont les premières selles (le méconium). Je te conseille de ne pas utiliser tes lingettes lavables à la maternité car elles seront ensuite difficiles à ravoir. Par contre après les selles d’allaitement s’en vont très bien au lavage. (D’ailleurs, les selles d’allaitement sont plutôt liquides, la plupart du temps elles se nettoient juste en mouillant la lingette. Le liniment ne sert alors qu’en guise de crème de change et peut s’appliquer au doigt pour ne pas tacher les lingettes).

  5. J’ai acheté mes coussinets lavables et les cotons lavables au même endroit que toi donc je peux déjà te dire que c’est vraiment top. Honnêtement je faisais pas mal de lessives et sèche linge au début avec le choupi et je ne suis jamais tombée en rupture de cotons ou de coussinets donc je pense que tu t’en sortiras.

    • Les avis sur ces coussinets sont hyper bons, c’est rassurant. Ils ont l’air très absorbant mais connaissant les produits des Tendances d’Emma je sais que je ne serais pas déçue! Tu en avais combien pour tourner le temps de faire les lessives?

  6. Grosse mode, j’avais les mêmes accessoires pour mon premier allaitement et je ne compte pas changer une équipe qui gagne 😉
    Les bouts en silicones, je n’avais pas la bonne taille dc je n’ai jamais réussi à m’en servir pour me soulager …
    Et en lecture, j’ai adoré « allaitement : le guide pratique » qui m’a beaucoup aidé ^^

  7. La lanoline m’a bien soulagée, mieux que mon lait, et j’ai passé tout mon séjour à la mater les seins à l’air ^^
    Les coussinets d’allaitement c’était un peu juste avec une seule boîte de 6, j’en avais pris une deuxième, mais c’est vrai que c’est un peu dommage d’investir pour si peu de temps (ça fait au moins un mois sinon plus que je n’en utilise plus… donc ils m’ont servi moins de 3 mois).

    Pour ce qui est de stimuler la lactation, je rejoins Pom, ce qui y fait c’est la tétée, la tétée et encore la tétée, mais si le reste peut aider à tenir psychologiquement pendant les moments difficiles, faut pas s’en priver 😉

  8. Je ne me spoile pas, je rattrape les billets dans l’ordre chronologique… (donc je ne connais pas encore la réalité de l’accouchement et de l’allaitement).

    Ça fait rêver de relire ça. J’avais un peu mis en stand bye mes lectures parce que ces deux derniers mois ont été chargés, sevrage de la mini-poilue-sabotée, vacances (trop biiiiien), un peu de rush au boulot.

    Tu veux la dernière ? J’ai enfin décroché le graaaaaal, le CDI ! Je commence le 22 août.
    On en est pas encore à parler bébé cela-dit. La première étape c’est la maison…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s