Mon bébé d’occasion

Je déteste le gaspillage, et j’ai beaucoup de mal à jeter quelque chose si je sais que ça peut encore servir, même si moi je n’en veux plus pour une raison ou pour une autre. J’essaye donc le plus souvent de vendre ou de donner sur un des sites de petites annonces qui pullulent sur le net. Je ne jette qu’en dernier recours.

Pour les achats j’ai souvent le reflexe de regarder si ce que je veux est disponible d’occasion, mais je ne le fait pas systématiquement non plus. J’y pense facilement pour les bouquins ou les articles de sport, moins pour l’électroménager et le reste.

Là, pour l’Héritier, l’occasion pour tous les articles de puériculture nous a paru une évidence. J’avais commencé par me dire qu’on ne prendrait que du « dur », pas de textiles, et puis finalement je me suis laissée tentée. Tout ce que nous avons pu trouvé qui correspondait à nos exigences, nous l’avons pris d’occasion.

J’ai commencé par une jolie gigoteuse de marque que je n’aurais jamais achetée neuve vu le prix, puis une deuxième, et un cheval à bascule juste trop beau pour que je ne craque pas. J’ai acheté le « gros » un peu plus tard : baignoire, sac à langer, poussette trio complète (avec ombrelle, base pour le cosy, habillage pluie, etc.) et parc.

 Et puis finalement, je me suis laissée tentée par l’occasion pour les vêtements aussi et je ne regrette rien. Les habits des petits sont de toute façon portés si peu de temps qu’il y a peu de chance d’avoir de mauvaises surprises. Il n’y a que la chambre que nous avons prise entièrement neuve, mais nous l’avons choisie chez le grand Suédois et un des éléments était soldé car il avait un petit défaut. Au total, à peine 300€ pour la chambre complète avec lit, commode à langer et matelas… on est bien loin des tarifs exorbitants des chambres vendues dans les magasins de puériculture!

 Entre le Bon Coin et les dépôts-ventes, l’occasion nous a permis d’économiser plus de 900€, en ne prenant en compte que les objets de puériculture, tout en achetant les produits qu’on avait choisis sans faire de concessions dues aux prix. On n’a pu ainsi se faire plaisir en prenant des marques, des produits qui pourraient paraitre un peu gadget (ma micro salle de bain me remerciera pour la baignoire pliable j’en suis sure) et des choses dont on se serait peut-être passé autrement.

Nous avons donc choisis de faire des économies pour l’arrivée de notre petit Héritier. Non pas que nous soyons dans le rouge tous les mois, ou particulièrement pingres, mais ça nous semblait évident de ne pas dépenser des sommes faramineuses pour une durée d’utilisation du matériel si courte.

On nous a alors dit que ce n’était pas « normal » (comme quoi on est systématiquement jugé sur tout…) et que pour un premier il était commun de vouloir du neuf. Et bien nous n’avons ressentis ce « besoin » de neuf à aucun moment. Il faut dire que l’intégralité de la chambre de l’Héritier est neuve, puisque cette pièce n’existait pas il y a quelques mois. A ceux qui ne comprennent pas nos achats d’occasion, nous avons alors répondu que nous avions déjà acheté beaucoup de neuf pour notre bébé : du placo, de la laine de verre, des velux, etc.

Et puis ce que nous n’avons pas acheté d’occasion, nous l’avons fabriqué. Pas forcément pour faire des économies cette fois, mais plutôt pour « marquer » l’espace de notre patte et de celles des membres de la famille. J’ai fabriqué le mobile et les déco murales, ma maman à confectionné les rideaux et les panières de la table à langer, ma sœur à brodé une toise et un tableau pour la chambre, le Crapaud a fabriqué des étagères sur mesure pour nous éviter l’achat d’une armoire. Au final, le choix des affaires de l’Héritier nous ressemble, même si ce n’est pas de la première main. Et nous sommes aussi assez fiers de notre « geste » dans cette société consumériste, ça nous semble une belle valeur à transmettre à un enfant que les choses n’ont pas besoin d’être neuves ou chères pour qu’elles nous soient utiles.

13 réflexions sur “Mon bébé d’occasion

  1. La plupart des affaires de mon fils ont été pris dans des bourse au vêtement ça chambre ça été de la récupération auprès d’une copine, la poussette on la acheter à un copain. Comme tu le dis pour si peu de temps pourquoi dépenser des sommes aussi folles. Et puis ça ne veut pas dire qu’on les aiment moins .
    Des bisous

  2. On a fait pareil, beaucoup de choses récupérées à droite à gauche, certains meubles fabriqué par le grand-père qui adore ça, les vêtements récupérés d’une copine qui a 4 enfants et n’envisage pas le 5ème. Il n’y a que 2 éléments qu’on a pris en neuf : la poussette car je voulais un modèle un peu particulier que je n’ai pas trouvé d’occasion, et le siège auto sur lequel aucune concession n’était possible pour moi pour des raisons de sécurité : comme un casque de moto, il faut le changer en cas d’accident, et on ne peut pas avoir de certitude sur ce point pour de l’occasion.

    On (je surtout) s’est fait plaisir avec quelques petits vêtements et le doudou de naissance de bébé achetés neufs.

    • Le doudou oui c’est forcément du neuf je crois, et la première tenue pareil. Ce que tu dis pour le siège-auto ce n’est pas faux, j’avoue ne pas m’être posé la question avant d’acheter le cosy d’occasion… je vais essayé de pas y penser du coup!

      • Mince, je ne voulais pas t’inquiéter. Je suis sure que les gens qui revendent ce type d’article le font en sachant qu’ils s’en sont bien occupé pendant le temps où ils l’avaient.

        Bon courage pour la fin de grossesse, on tient le bon bout 😉

  3. Je suis bien d’accord même si nous on a fait un mix !! Dans l’ensemble, niveau vêtement, ce sont soit des cadeaux (tu en auras aussi), soit de la récup (amies, vide-grenier, ect.) … par contre, j’ai beau essayé, j’ai plus de mal avec les sites de revente de vêtement … Bon, il y a quelques pièces où je me suis permise de craquer, surtout maintenant qu’il grandit.
    Pour les accessoires, on a pris soit de l’occas’, soit du basic. Comme « mes reflexions de maman », il n’y a que la poussette et les sièges auto où je n’ai pas fait de concession … et je regrette la poussette … -_-. Idem pour les porte-bébés, je n’ai jamais trouvé les modèles de mon choix en occasion … mais dans ce cas, je profite de solde ou de vente privé.
    Les repas aussi tu n’en parle pas, mais là, j’ai du mal à acheter d’occasion les biberons/assiettes/ect.
    Pour sa chambre, soit on a fait nous même, soit on a récupérer les meubles de la chambre d’enfant du Breton.
    Mais dans l’ensemble le mot d’ordre était consommons équitable et durable 😉

    • Pour l’écharpe j’ai aussi pris du neuf, je ne trouvais pas mon bonheur en occasion mais j’ai profité d’une vente privée aussi. Pour les repas, je pense pas que je prendrais d’occasion non plus, et les biberons pour l’instant j’en ai acheté… 0!! Je compte sur ma production personnelle pour les premiers mois 😉

  4. Ici, côté vêtements, il y a juste les premières tenues de bébé qui seront neuves. Après, c’est récup de celles du grand frère. J’achète aussi sans soucis des lots sur ebay de temps en temps.

    • Ebay j’ai un peu de mal… je suis pas habituée au système je crois. Et j’aime bien voir et toucher les vêtements, surtout parce que d’une marque à l’autre on peut pas trop se fier aux tailles je trouve.

    • On nous a prêté un peu aussi. Même mois de naissance mais une petite fille, et prématurée… autant dire que je n’ai pas pu exploiter grand chose!^^ Mais ça partait d’un bon sentiment.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s